100 ans ans après sa mort, Marcel Proust lu par les écrivains étrangers

29:00
 
שתפו
 

Fetch error

Hmmm there seems to be a problem fetching this series right now. Last successful fetch was on January 28, 2023 13:04 (6d ago)

What now? This series will be checked again in the next day. If you believe it should be working, please verify the publisher's feed link below is valid and includes actual episode links. You can contact support to request the feed be immediately fetched.

Manage episode 347441235 series 3237915
על ידי France Médias Monde התגלה על ידי Player FM והקהילה שלנו - זכויות היוצרים שמורות למפרסם, לא ל-Player FM, והשמע מוזרם ישירות מהשרתים שלכם. הירשמו כדי לעקוב אחר עדכונים ב-Player FM, או הדביקו את כתובת העדכונים באפליקציות פודקאסט אחרות.
Il y a 100 ans, exactement jour pour jour, le 18 novembre 1922, disparaissait l’écrivain français Marcel Proust à l’âge de 51 ans. Un siècle après sa mort, force est de constater que l’auteur de l’œuvre monumentale «À la recherche du temps perdu» n’a jamais été autant commenté, traduit, et honoré. En France, à l'image de l'exposition «La fabrique de l'œuvre» à la BNF de Paris et à l'international, comme en témoigne l'anthologie inédite «Proust-Monde, Quand les écrivains étrangers lisent Proust». Entretien avec Blanche Cerquiglini Proust-Monde, quand les écrivains étrangers lisent Proust est une anthologie inédite de 83 textes, dont une vingtaine traduits pour la première fois, choisis, présentés et commentés par Blanche Cerquiglini, Antoine Ginésy, Étienne Sauthier, Guillaume Lefer et Nicolas Bailly. "Un siècle après sa mort, Proust n’a jamais été autant lu, traduit, commenté. Pourquoi lui ? Pourquoi cet auteur qui semble si français est-il mondialement connu et reconnu ? Pour le comprendre, nous avons choisi de décentrer notre regard, en réunissant quatre-vingt trois textes d’auteurs étrangers qui ont lu Proust, en français ou en traduction. Qui l’ont admiré ou envié, qui s’en sont inspiré ou qui ne l’ont pas compris, tout autour du globe. Pourquoi eux ? Parce que leurs conditions de lecture ne sont pas les mêmes que celles d’un Français. Il leur faut adapter l’auteur à leur propre contexte de référence, à un environnement géographique et linguistique totalement différent. Tout en se laissant eux-mêmes déraciner et projeter vers un monde éloigné du leur. Du Japon au Brésil, de la Chine à la Catalogne, on lit Proust partout, dans toutes les langues. Les analyses et témoignages ici réunis créent de nouveaux regards sur l’œuvre proustienne : de nouvelles interprétations, de nouvelles interrogations, de nouveaux bonheurs de lecture. Avec vingt textes traduits pour la première fois en français." (Présentation de la collection Folio Classique chez Gallimard) Reportage : Visite de l'exposition «Marcel Proust, la fabrique de l'œuvre» actuellement à la BNF de Paris avec deux des commissaires : Nathalie Mauriac Dyer et Antoine Compagnon de l'Académie Française. Bibliographie des autres livres cités également dans l'émission :

143 פרקים